La réalité augmentée a été créée dans les années 60 bien avant la révolution et l’énorme succès de Pokémon Go en 2016.  Aujourd’hui, on va vous expliquer étapes par étapes le fonctionnement de la réalité augmentée qu’in ne faut jamais confondre avec la réalité virtuelle.

Avant de commencer, il est important de savoir que la réalité augmentée a pour but de produire une simulation en trois dimensions d’un monde que l’utilisateur pourra parcourir et manipuler afin de lui donner le sentiment d’être immergé dans ce monde.

Pour que la réalité augmentée puisse fonctionner, trois éléments sont nécessaires :

  • une caméra de capture ou un appareil photo,
  • un système d’exploitation,
  • et enfin un écran pour diffuser les informations.

Une fois reliées les lunettes combinent les données informatiques avec la réalité filmée en direct, créant un champ de vision stéréoscopique unique sur l’écran où les images de synthèse se superposent avec celles du monde réel. Le système peut utiliser un système de géo localisation pour afficher des données supplémentaires en fonction de la position de l’utilisateur. L’affichage des éléments en AR se fait grâce à un dispositif spécialement conçu pour l’occasion ou bien à l’aide d’une application pour Smartphone.

La première difficulté pour faire de la Réalité Augmentée est de localiser le réel dans le virtuel avec le même point de vue. Le soleil et la température extérieure peuvent aussi être des facteurs contraignants, car, notamment pour les applications mobiles dans le domaine du patrimoine touristique, les applications de ce type nécessitant que le participant se rende physiquement à un lieu précis pour en bénéficier.

À noter qu’Il existe aujourd’hui des logiciels ou des services en ligne qui vous permettent de mettre en place très rapidement des projets simples de réalité augmentée.